Etat Nature

Lettre de Promotion de la Nature et de ce qui la constitue - n°2 - Juin 2011

spiruline etat nature
Merci de ne pas imprimer pour préserver les arbres et la nature
SOMMAIRE
cliquez sur les liens pour accéder aux articles
alimentation Alimentation
La Spiruline
l'eau Eau
Prix de l’Inventeur EuropĂ©en
PĂ©tition sur l'eau
santé Santé
Le Curcuma
habitat Habitat
Le Vastu Shastra
environnement Environnement
Banquez bio, nature et solidaire
La poésie de la Nature
animaux nature Animaux
Pulls Canins
PĂ©tition pour les animaux
art et culture Art et Culture
La fibre d’or de l’Inde

Retour Ă  la page d'accueil

rouef CONTACTEZ-NOUS
Textes et images © etatnature.com 2011 reproduction interdite sans autorisation
Ă  la une  Le Curcuma ou Tumeric en Inde

curcuma
© sophie juramy

Le curcuma, membre de la famille du gingembre, est l’une des plantes thĂ©rapeutiques la plus employĂ©es en Asie et en particulier en Inde pour ses propriĂ©tĂ©s stimulantes ainsi que pour rĂ©guler des troubles hĂ©patiques.

Marco Polo disait que c’Ă©tait «  un fruit ressemblant au Safran et se rĂ©vĂ©lant presque aussi utile Â». En effet, le curcuma est employĂ© en occident comme substitut du safran.

Il est rare de trouver les rhizomes frais en occident.
Les « racines Â» sont dĂ©terrĂ©es puis cuites Ă  la vapeur ou bouillies avant d’ĂŞtre mises Ă  sĂ©cher. La peau est enlevĂ©e puis elles sont rĂ©duites en poudre.
Le curcuma est utilisé sous forme de condiments notamment comme ingrédient essentiel de la poudre de curry. En Europe, elle est ajoutée aux crèmes et aux onguents.
Colorant traditionnel pour textiles les indiens la trouve excellente pour la peau .

Petit truc Sophie Nature : plonger des robes, T-shirts, tissus en coton… dans 5L d’eau bouillante dĂ©layĂ©e de 3 cuillères Ă  soupe de curcuma et 3 de gros sel. Faire cuire 1h environ. Sortir le linge et le plonger dans une eau additionnĂ©e de vinaigre blanc. Rincer et faire sĂ©cher Ă  l’envers. Votre linge aura la couleur du soleil « jaune pĂ©tant Â». Je l’ai fait sur des chemises de grand-mère de plus de cent ans, c’est Ă©patant !

Certaines de ses vertus seraient : antispasmodique, bactĂ©ricide, cholĂ©rĂ©tique…
Le cĂ©lèbre Docteur Valnet (1920-1995) qui pratiquait la mĂ©decine lĂ©gale, la psychiatrie, microbiologie et hygiène, la mĂ©decine coloniale et la mĂ©decine du travail Ă©tait un fervent adepte de la mĂ©decine naturelle nous tĂ©moigne d’une expĂ©rience Allemande sur le Curcuma :
Les allemands H.kalk et K.Nissen ont montrĂ©, par des tubages duodĂ©naux, que le temoe lawaq ou curcuma augmentait la sĂ©crĂ©tion billiaire et provoquait des contractions de la vĂ©sicule en entraĂ®nant un vĂ©ritable « lessivage Â» (expĂ©rience sous radio). Guttenberg a dĂ©montrĂ© les propriĂ©tĂ©s bactĂ©ricides du temoe lawaq dont la solution Ă  2% tue le colibacille, le bacille typhique, le staphylocoque et le streptocoque. In vitro, le tempoe lawaq mis au contact de calculs, les dĂ©sagrège et provoque leur dĂ©liquescence ( Guttenberg).

Sophie Juramy

qui sommes nous ? - partenaires - archives